Eglise

Contenu de la page : Eglise

L’église sous sa forme actuelle résulte d’une suite d’extensions et d’aménagements au cours des siècles : Comme la tour dite de l’horloge, les murs sont alors construits en carrons, comme les maisons du village.

Maison de Dieu, mais aussi maison des hommes, lieu de prière, lieu de rencontre, lieu de vie ...
Lieu dans lequel en effet : Vie, Foi, Travail, sont partagés, relus, priés ...

L’église actuelle, voit sa construction remplacer la 1re de 1431 à 1500

  • allongement de 15 mètres
  • élargissement de 1m,20
  • achat de 3 maisons pour y construire le Choeur construction des colonnes et des voutes de la nef et du choeur...

Commencée dès 1272, l’église Saint André s’est agrandie jusqu’au quinzième siècle.
De style gothique flamboyant assez sobre, elle est construite en carrons savoyards (briques).
Une façade triangulaire surmontée d’une tourelle octogonale lui confère une certaine originalité. Elle est percée d’un grand portail, d’accès encadré, d’une arcade en ogive et surmonté d’un vitrail en rosace.

Une tourelle en encorbellement renfermant le carillon de l’horloge date de 1672. Longue de 45 m et large de 13,50 m, l’église ne compte qu’une seule nef bordée de chapelles. Son clocher fût détruit à la révolution.

De nombreux vitraux du dix-neuvième siècle retracent la vie et l’œuvre de Saint Vincent de Paul.

Plusieurs statues de grande valeur artistique ornent l’église : une vierge à l’enfant en bois du dix-septième, des bois peints des seizième et dix-huitième et un Saint Sébastien en noyer, œuvre de Jean Tarrit, sculpteur châtillonnais, daté de 1910.

Un orgue de très belle facture et en constante évolution permet d’accompagner les offices religieux et d’offrir aux amateurs plusieurs concerts par an .

Portfolio