Maisons à colombages

Contenu de la page : Maisons à colombages

On en trouve dans toute la vieille ville et en particulier Place des Halles mais aussi rue Commerson ou Place Saint Vincent de Paul avec le Grenier à sel devenu cabinet radiologique, superbement restauré, qui est la plus vieille maison de Châtillon du XIIIe siècle. Maison à pans de bois en encorbellement, à remplissage de torchis, transformée en grenier à sel en 1772 par le comte d’Angeville, fermier général, receveur de la gabelle.

La rue Barrit abrite également quelques belles maisons construites selon cette technique qui consistait à bâtir une armature en bois et à remplir les espaces avec les matériaux les plus divers : branches, argile, pierres...

Les Bâtiments de France veillent à la qualité de la réhabilitation de ces immeubles, témoins d’un savoir-faire admirable.

Portfolio